Mon fonctionnement en poésie

Aujourd’hui je vous présente ma façon de travailler en poésie en adéquation avec mon système de baguettes de compétence.

Je me lassais d’entendre 27 fois la même chose mais aussi et surtout, je voulais aller au rythme de chacun. C’est ainsi que j’ai créé les baguettes de poésie.

Rien de révolutionnaire en soi me direz-vous. Les élèves ont le choix parmi un corpus autour d’un thème allant du niveau jaune au niveau noir et doivent choisir une poésie de la couleur de leur baguette.

Afin de rendre les élèves autonomes et d’inclure l’écriture de leur poésie dans leur plan de travail, j’utilise un livret de bureau avec des pochettes de couleur. Les élèves feuillettent ainsi le livret, décrochent la pochette avec la poésie choisie de la couleur de leur baguette et s’installent où ils le souhaitent pour recopier leur poésie.

Les élèves ont ensuite une date limite pour apprendre leur poésie et s’inscrivent sur un tableau pour connaître leur date de passage. Une fois que tout le monde est passé, je change de thème et donc de corpus.

Pour créer les corpus, je vais piocher dans le travail de cenicienta et dans les poésies écrites par Karine Persillet. Je vous les conseille vivement, surtout pour les fans d’Harry Potter.

Afin de les évaluer, j’utilise une grille d’évaluations qu’ils retrouvent dans leur livret de réussite. Ainsi, ils connaissent les points de réussite et savent que l’illustration, la présentation, la copie sont tout aussi importantes pour moi que la récitation et qu’il ne suffit pas de connaître son texte par coeur pour passer au niveau suivant. Cette grille est largement inspirée de celle que l’on trouve sur le site de cenicienta. Je vous encourage vivement à lire son article que j’ai trouvé très intéressant pour renouveler ma pratique en poésie.

A la fin de leur récitation, les élèves ont le choix d’écouter la critique de trois camarades. Quelle bienveillance entre eux tout en étant très honnête. Je me mets alors en retrait, je les écoute et prends en compte leurs remarques pour l’évaluation finale. Ainsi, je donne un rôle important aux élèves et je les inclue dans le système d’évaluations. Pour les aider, ils disposent d’une grille d’observation glissée sous une pochette plastique afin qu’elle soit réutilisable. Alors, les élèves ne sont plus passifs mais deviennent complètement acteurs et attentifs. Les écoutes sont alors beaucoup moins ennuyeuses. Et quelle fierté pour eux de s’exprimer pour évaluer leurs camarades !

grille observation camarade

Et vous, comment pratiquez-vous la poésie dans votre classe ?

6 réflexions au sujet de “Mon fonctionnement en poésie”

  1. Bonjour; merci pour cet article.
    Pour le niveau des poésies, comment déterminez-vous la couleur ?
    Combien de poésies de chaque couleur pour chaque thème proposez-vous?
    Belle journée!

    J’aime

    1. J’apprécie la difficulté de la poésie pour attribuer la couleur. J’en sélectionne plusieurs sur le thème choisi et je répartis selon les niveaux. Pour le nombre de poésies, cela dépend. Au minimum trois. 🙂

      J’aime

  2. J’ai tenté un fonctionnement de ce type durant deux ans. La première année, j’ai remarqué que les élèves choisissaient souvent les mêmes poésies. Il y avait aussi le cas de bons élèves qui choisissaient toujours des poésies de niveau 1 par manque d’envie. D’autre part, les élèves peu autonomes (en petit nombre cette année là) n’apprenaient pas leur poésie ou l’apprenaient au dernier moment, même s’ils avaient choisi leur propre date de passage.
    L’an passé, j’ai eu une classe d’élèves plutôt immatures. Le résultat a été sans appel: ce fut un échec cuisant… les poésies n’étaient jamais illustrées, rarement apprises.
    Je me tâte donc à reprendre ce fonctionnement cette année. Que mettez-vous en place pour que cela n’arrive pas? Avez-vous des techniques particulières pour que les élèves prennent cette activité au sérieux? Avez-vous rencontré un manque d’investissement similaire de la part de vos élèves?

    J’aime

    1. Alors il n’est ici pas possible que les « bons » élèves choisissent des poésies de niveau 1 puisqu’ils doivent prendre une poésie de leur niveau et non en dessous. (code couleur). Je n’ai pas vraiment rencontré ce problème dans ma classe puisqu’ils sont motivés à obtenir la baguette or. Aussi, le fait qu’ils soient évalués par leurs camarades amènent une source de motivation en plus.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s